Highlander 2: Le Retour
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 3.3 (23 votes)
Réalisé par Russell Mulcahy

Highlander 2: Le Retour 1991

Synopsis

En 1994, Connor MacLeod, désormais mortel, promet à sa femme mourante, Brenda, de protéger le monde des rayons de soleil devenu nocifs pour les humains.

En 1999, Connor MacLeod, devenu un éminent scientifique, supervise la conception d'un bouclier-laser destiné à protéger la Terre des rayons du soleil, après la destruction de la couche d'ozone.
Le projet est un succès:
Grâce au bouclier, la Terre est sauvée, mais l'humanité va bientôt être asservie par une puissante entreprise, qui s'occupe du bouclier et oblige la population à payer un impôt pour pouvoir en bénéficier.

En 2024, la planète est depuis 25 ans sous le bouclier.
C'est alors que le général Katana, un immortel vivant sur la planète Zeist, planète d'origine de tous les immortels, envoie sur Terre deux immortels pour qu'ils tuent MacLeod.

Bien qu'ayant vieilli physiquement, MacLeod sait toujours bien se défendre:
Il parvient ainsi à décapiter l'un des deux sbires immortels et reçoit son quickening, ce qui lui permet de retrouver son immortalité et son aspect de jeune homme.
En décapitant le second sbire immortel, MacLeod parvient à ressusciter son ami Ramirez, mort plus de quatre siècles auparavant.

Ensemble, MacLeod et Ramirez vont lutter contre Katana, venu sur Terre pour les tuer.
Ayant appris que la couche d'ozone s'est reformée et que le bouclier-laser est devenu inutile, ils vont également lutter contre la compagnie qui l'exploite dans son propre intérêt financier...

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

De la même thématique

Highlander
Highlander : la série
Highlander III
Highlander : le dessin animé
Highlander 2: Renegade Version
L'Immortelle
Highlander : Endgame
Highlander II: Le Charme de l'Argentine
Highlander : Le Gardien de l'Immortalité
Highlander : Soif de Vengeance

Anecdotes

Ce montage diffusé au cinéma, reflète la vision des producteurs pressés de terminer le film au plus vite et à moindre coût, le réalisateur Russell Mulcahy ayant été totalement dessaisi de celui-ci.

Lors de l'avant-première, Russell Mulcahy, complètement opposé à cette version au montage bâclé et incohérent, quitte la salle de projection après seulement 15 minutes. Christophe Lambert menaça de faire de même.

Russell Mulcahy avait, avant la sortie, voulu être crédité Alan Smithee (pseudo utilisé par un réalisateur qui ne veut être associé à un film dont on lui a souvent retiré le contrôle) pour renier ce "Highlander II".
Mais il n'était pas membre de la Directors Guild of America. De fait, il ne put contraindre la compagnie d'assurance, qui l'avait dépossédé du film, à retirer son nom de l'affiche. Et en raison de son contrat, il n'a pas le droit de le dénigrer durant sa promotion.

Par ailleurs, dans le montage français et certains européens, le film a été diffusé avec une fin parfois nommée « The Fairytale Ending » (La Fin Conte de Fée), dans laquelle Connor, flottant parmi les étoiles, invite Louise à le rejoindre alors qu'il va retourner sur la planète Zeist. On dépasse là évidemment la totale incohérence et le n'importe quoi absolu.
C'est ce montage français qui a été édité en VHS en France chez Delta Video.
Sur le DVD de TF1 Vidéo, plusieurs scènes sont coupées et la fin originale ne figure pas, le film s'arrêtant quand Connor MacLeod détruit le bouclier. Il s'agit en fait du montage américain pour les salles.

"Highlander II: Three Versions of a Film in Search of its Identity" (en anglais):
http://www.figmentfly.com/published/highlander2article.html

La musique du film est signé Stewart Copeland.
Pour les amateurs de rock, Copeland fut le batteur du groupe mythique "The Police".

La chronique de Nanarland:
http://www.nanarland.com/Chroniques/chronique-highlanderleretour-highlan...

Gravement plombé par un scénario réécrit de nombreuses fois, d'énormes soucis financiers, des acteurs juste venus toucher leurs chèques... "Highlander II", sorti en 1991, a été un désastre absolu. Même son réalisateur a jeté l'éponge...
Cinq ans après "Highlander", la suite des (més)aventures de ces guerriers immortels incarnés par Christophe Lambert et Sean Connery ne semble avoir fait que des mécontents.
« Je détestais ce script. On le détestait tous. Moi, Sean, Chris, on ne l’a fait que pour le pognon. Le truc se lit comme s’il avait été écrit par un garçon de 13 ans. Mais je n’avais jamais joué un guerrier barbare avant cela et c’était un de mes premiers grands rôles de méchants. Je me suis dit que si je devais être dans ce film stupide, autant m’amuser et en faire des caisses » racontait aimablement, des années plus tard, l'acteur Michael Ironside, qui campe dans le film l'antagoniste principal, le Général Katana.
Et d'ajouter: « Tous ces roulements d’yeux, grognements et clins d’œil à l’écran, c’était moi qui avait décidé que si je devais être dans une merde, comme ce film, eh bien j’allais en être la putain de chose la plus mémorable, et je pense que j’ai réussi ».

Critique

Une suite qui n'a absolument rien à voir avec le film original et qui, malgré ses "ambitions", se plante totalement...

Highlander 2: The Quickening
Titres alternatifs : Highlander: Le Retour
Réalisateur : Russell Mulcahy
Musique : Stewart Copeland
Durée : 91 min
Appartient à la série :
Sortie France : 06 Février 1991
Sortie US :
Box-Office US : $15,556,340
Budget : $30,000,000

Comment voir le film ?

Highlander 2: Le Retour
Regardez Highlander 2: Le Retour (1991) en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Critiques Spectateurs

Nanarlander

J'ai tendance à croire que Russell Mulcahy a signé la copie d'un mauvais stagiaire tant la différence entre Highlander et sa suite fait l'effet d'un vilain coup d'épée sur la nuque. C'est à en perdre la tête : on passe du film culte au nanar de collection. Car, quitte à faire une sortie, qu'on la fasse en beauté ! L'humour n'est pas uniquement ce qui préserve...Lire la suite

Un véritable homicide !

Figurez-vous qu'un meurtre a été commis, oui j'ai bien parlé de meurtre. Car j'envie de dire : "Highlander 2 ou comment exécuter l'esprit du premier volet". Entendons-nous bien !, l'idée de départ ?, ma foi pourquoi pas. Seulement c'est l'idée de nous faire venir les Highlanders d'une autre planète qui est du Grand n'importe quoi !, si encore cette...Lire la suite

Pas abouti

Visuellement moins bon que le premier opus, moins travaillé, moins intelligent ... en fait, cet épisode n'a strictement rien à voir avec le premier ... mais malgré les critiques qui ont été faites ci-après, je dois tout de même préciser qu'il reste plus regardable que le trois et le quatre ... donc à ceux qui ont mis 0, je demande : combien mettez-vous aux deux autres catastrophiques suites?Lire la suite

Le director's cut change tout!

Ok la version cinéma n'était pas fameuse! A par quelques scènes de sf bien ficelées visuellement, l'ensemble était vraiment bancal et à côté du mythe! Il faut savoir que le réalisateur n'a pas pu, à l'époque, sortir le film qu'il voulait initialement. Une partie du budget lui a été retiré, et le montage lui a échappé totalement, ayant été confié à la va-vite à des incompétents...Lire la suite

Highlander 2

Aprés avoir vu le Highlander, j'étais pressé de voir la suite, Mais avec Highlander 2, on passe d'un excellent film à une bouse calamiteuse! Je me demande vraiment comment des types ont fais pour en arriver là, dés les deux premières minutes j'étais dégouté et j'en venais à me demander si c'etais bien ça Highlander 2, mais oui et le pire était encore à venir. Enfin bref, le...Lire la suite